Bonjour,


Je vous présente sur ce site une vision du monde avec laquelle une bonne navigation dans la complexité est possible de même qu’un virage planétaire vers une ré-harmonisation de l’être humain avec la nature. Une vision du monde où la survie de l'espèce humaine dépend de notre engagement planétaire à respecter les limites de la planète, de ses écosystèmes et de l’être humain.


Nous sommes à une période cruciale de l’histoire de l’humanité. Les choix écologiques et économiques que nous, les êtres humains, ferons dans les 10 prochaines années vont être déterminante pour la suite du développement de l’humanité et de la vie sur Terre. Est-ce que nous allons continuer à défoncer le mur des limites de la Planète jusqu’à nous effondrer ou serons capable de modifier nos comportements individuels et collectifs avec une conscience planétaire de la gravité de la situation mondiale et de l’urgence de respecter les limites de la Planète et de l’être humain ?


Nous avons, pour cela, à relever des défis planétaires sans précédent pour lesquels les connaissances requises d’une bonne navigation dans la complexité s’inscrivent dans un paradigme anticipatif et portent sur différentes dynamiques: physique, chimique, biologique, conceptuelle et spirituelle. Et nous avons besoin de beaucoup de sagesse pour bien faire une bonne pondération entre ces différentes dynamiques afin de surfer sur le moment présent et réaliser des solutions possibles et souhaitables.


Ces solutions sont locales (communautaire ou municipale) et globales (continentale et planétaire). De plus, des solutions peuvent être de type phénotypique et porter sur des changements de comportements comme des feux de circulation; d’autres solutions peuvent être de type génotypique et porter sur l’évolution de l’identité d’une personne ou d’une société grâce à l’éducation ou à un nouveau contrat social. Ce contrat social devrait considérer les dynamiques écologique, sociale, économique, informationnelle et politique de la société tout en étant compatible la nature humaine et les dynamiques physique, chimique, biologique, conceptuelle et spirituelle qui l’anime. Au coeur de ce nouveau contrat social, il devrait y avoir un engagement collectif à respecter les limites de la Planète et de l’Être humain articulé autour d’un partage des responsabilités, des droits et des libertés entre les personnes, les organisations et l'État.


Vous trouverez sur ce site la compréhension du monde que j’ai développé durant plus de 40 ans de recherche-action, entre autres comme chef du parti Vert du Québec de 1989 - 1993, et à partir de laquelle j’ai formulé une proposition d’engagement planétaire pour respecter les limites de la planète et de l'être humain. Cet engagement planétaire ne peut se réaliser que dans un contexte économique post-capitaliste dans lequel nous nous apprêtons à entrer. Dans un petit e-book que vous pouvez télécharger à partir de mon site, vous trouverez quelques caractéristiques souhaitables d’une ère de post-capitalisme durable où les limites de la planète et de l’être humain sont respecter par tous. Et j’ai formulé également une proposition de Convergence pour la Planète, version québécoise d’un engagement planétaire.

Vous pouvez me contacter par courriel ou me suivre sur Facebook.


Merci pour la visite !

 


Sur ce site, vous trouverez
comment je vois le monde,
basé sur des connaissances scientifiques
et mes recherches personnelles.

Venez lire une proposition pour un engagement planétaire
à respecter les limites de la planète et de l'être humain.

Ère post-capitaliste
sans croissance économique,
sans énergeis fossiles


Voici un entretien avec Marie-Ève Cotton, psychiatre, intitulée « Le cerveau humain et le changement climatique » réalisée par Stéphane Bureau dans le cadre de l'émission Médium large à Radio-Canada Première
et présenté le 18 décembre 2018.
La deuxième partie, le 26 décembre 2018.

Cet entretien permet de mieux comprendre
la pertinence des propositions
de plans d'action ci-dessous.

Plans d'actions
possibles et souhaitables

Local
Sociétal
Mondial


Ces plans d'actions s'inscrivent
dans l'esprit du

Manifeste du Club de Budapest



Allocution à Val-David pour la marche d'Urgence Climatique